Share

Joints et étanchéité : installations et dépannages

N’hésitez pas à venir sur le forum de l’étanchéité raccords et joints pour faire part de vos problèmes, solutions et astuces.  C’est en partageant que son savoir grandit…

INSTALLATION :

Comment faire l’étanchéité entre deux portées plates ?

À savoir avant :

  • Quel est le fluide présent dans l’installation ? Eau ou gaz ? Je ne vous recommande pas d’intervenir sur les installations de gaz butane, propane ou naturel : faites appel à votre plombier.
  • Le joint va-t-il être souvent démonté ? joint fibre ou joint caoutchouc ?
  • Être sur qu’il s’agit bien de portées plates.
  • Ou va se trouver mon raccord ? Ne pas encastrer de raccords.

Outils et fournitures :

  • Joint plat adapté au fluide et à l’utilisation.
  • Deux clés à molette de préférence ou pince multi-prises.

Mode opératoire :

  • Mettre le joint plat en place sur la partie femelle ou mâle.
  • Mettre les portées et le joint en contact, alignés. Les portées doivent être parfaitement lisses et propres.
  • Faire prendre doucement l’écrou à la main en vérifiant que le joint reste bien en place. Vous ne devez pas forcer : l’écrou doit prendre sur le filetage mâle sans force. Attention à ne pas insister si vous voyez que ça force, vous fausseriez le filetage qui serait alors juste bon pour le ferrailleur ;)
  • Visser à la main jusqu’à ce que ce soit trop dur.
  • Finir en utilisant les clés à molette. Si vous avez choisi un joint fibre vous devrez serrer un peu plus fort que si vous avez choisi un joint caoutchouc. Dans les deux cas veillez à ne pas serrer trop fort non plus : surveillez que rien ne bouge (que le tube ne se vrille pas, ou que vous fassiez pas tourner un autre raccord en amont ou en aval de celui sur lequel vous travaillez).

Comment faire l’étanchéité entre deux portées coniques ?

À savoir avant :

  • Pas grand chose, juste être sur qu’il s’agit bien de portées coniques !
  • Et savoir ou va se trouver ce raccord ! Ne pas encastrer de raccords !

Outils et fournitures :

  • Deux clés à molette de préférence ou pinces mult-prises. Clés à griffe ou clé à chaîne si il s’agit de gros diamètres.
  • De la pâte à joint.

Mode opératoire :

  • Mettre de la pâte à joint sur la portée conique mâle et femelle.
  • Mettre les deux portées en contact.
  • Faire prendre doucement et sans force l’écrou femelle sur la partie mâle.
  • Quand vous n’arrivez plus à la main, finissez en utilisant les clés à molette.
  • Ne pas serrer trop fort non plus : surveillez que rien ne bouge (que le tube ne se vrille pas, ou que vous fassiez pas tourner un autre raccord en amont ou en aval de celui sur lequel vous travaillez : tenez bien es deux clés en même temps).

Comment faire l’étanchéité au niveau d’un raccord sans portée ?

A savoir avant :

  • Quel est le fluide présent dans l’installation ? Eau ou gaz ? Je ne vous recommande pas d’intervenir sur les installations de gaz butane, propane ou naturel : faites appel à votre plombier.
  • Quel type de raccord vais je utiliser ? Quelle matière ira le mieux ?Ai je besoin d’une pince ou d’une clé à molette?
  • Ou va se trouver ce raccord ? Le joint filasse est le plus sûr : il peut éventuellement être dans un endroit inaccessible mais ca n’est pas recommandé !

Outils et fournitures :

  • Filasse et pâte à joint pour tout ce qui est acier galvanisé, acier noir et gros raccords laitons (supérieurs au 1″).
  • Téflon pour tout les filetages plastiques ou petits raccords laitons(différentes largeurs de bandes existent).
  • Résine utilisable sur tous types de raccord, simplement choisir la résine en fonction du type de fluide et du type de raccord. Attention démontage pas facile, long temps de séchage préconisé, et si fuite : pas de ressérrage possible.
  • Lame de scie ou pince pour « gratter » le filetage.
  • Clés à molette ou pinces selon le type de raccord.

Mode opératoire :

Si vous avez choisi la résine :
  • Vérifier prescriptions fabricant.
  • Enduire côté mâle et femelle de résine.
  • Visser en essuyant ce qui déborde.
  • Laisser sécher le temps indiqué sur l’emballage avant de remettre l’eau. Attention au marques en séchant si vous avez mis du produit ailleurs que sur le raccord par accident.
Si vous avez choisi d’utiliser du téflon :

  • Enroulez la bande de téflon autour du filetage mâle en commençant sur la partie extérieure du raccord, et dans le sens du filetage. Il faut garder la bande bien tendue en l’enroulant et elle ne doit pas dépasser du filetage.
  • Enroulez jusqu’à ce que vous ne voyez quasi plus les filets.
  • Puis vissez la partie femelle sur la partie mâle à l’aide des clés à molette ou pinces selon type de raccord. Faites le d’abord prendre à la main pour être sur d’être bien dans le filetage.
  • Vous devez sentir que ca force, mais pas trop quand même : vous devez pouvoir visser les 3/4 au moins du raccord. Si ca force trop : soit trop de téflon soit pas en face du filetage !! Attention de ne pas insister sinon vous aller le fausser, ou fendre le raccord. Dans ce cas défaire le téflon et recommencer en  mettant moins d’épaisseur.
  • Vous pouvez mettre en eau directement après, pas de temps de séchage.
Si vous avez choisi d’utiliser de la filasse et de la pâte à joint :

  • Si c’est un raccord supérieur à 1″, je vous conseille d’utiliser une poupée de filasse plutôt qu’une bobine.
  • Grattez le filetage du raccord avec la lame de scie de préférence, afin qu’il ne soit plus lisse et que la filasse s’y accroche.
  • Prélevez un brin de filasse de la poupée ou de la bobine, proportionnel à la taille de votre raccord. Le brin doit être en un seul morceau.
  • Si vous mettez trop de  filasse le raccord peut fendre.
  • Enroulez le brin autour du filetage mâle en commençant de l’extérieur du raccord, et dans le sens du filetage.
  • Maintenez tout le temps le brin tendu.
  • Une fois le filetage recouvert, maintenez le brin tendu, et enduisez le filetage de pâte a joint en tournant la encore dans le sens du filetage.
  • Faîtes prendre le filetage dans la partie femelle à la main, en faisant attention d’être bien en face et aligné.
  • Serrer avec outils correspondants, attention si ca force trop : soit trop de filasse, soit pas en face du filetage femelle ! Attention de ne pas insister si ca force : soit le raccord va fendre si il y a trop de filasse, soit vous allez fausser le filetage si vous n’êtes pas en face.
  • Vous devez pouvoir serrer l’écrou au 3/4. Ne jamais serrer à fond (peut vous être très utile si une fuite un jour : vous pourrez essayer de ressérer avant d’être obligé de refaire complètement le joint filasse)
  • Vous pouvez remettre en eau tout de suite, pas de temps de séchage.

Comment faire l’étanchéité quand le tube est encastré dans le raccord ?

A savoir avant :

  • Quel est le fluide présent dans l’installation ? Eau ou gaz ? Je ne vous recommande pas d’intervenir sur les installations de gaz butane, propane ou naturel : faites appel à votre plombier.
  • Si c’est pour une installation fioul, vous devrez utiliser des raccords à olives.
  • Quel type de raccord vais je utiliser ? Quelle matière ira le mieux ?Ai je besoin d’une pince ou d’une clé à molette?
  • Pour les cols de cygne d’évier, attention à ne pas rayer les parties chromées, et à bien utiliser la graisse fournie.
  • Ou va se trouver mon raccord ? Ne pas encastrer de raccords.

Outils et fournitures :

  • Clés à molettes de préférence, ou pinces multiprises.
  • Raccord choisi.
  • Un peu de graisse.

Mode opératoire :

  • Nettoyez la partie mâle du tube qui va dans le raccord. Vérifier que la coupe soit propre et perpendiculaire au tube. Si besoin nettoyer tube avec papier de verre.
  • Mettre l’écrou sur la partie mâle.
  • Puis, selon le type de raccord, la rondelle et le joint, ou l’olive, ou le joint conique.
  • Graisser un peu si besoin.
  • Mettre le tube dans le raccord en butée au fond.
  • Faire prendre l’écrou à la main, et le visser jusqu’à ce que ce soit trop dur.
  • Finir avec les clés à molette. Attention à ne pas serrer trop fort.

Comment faire un joint Silicone ?

A savoir avant :

  • Quelle couleur vais-je choisir ?
  • Est ce pour l’intérieur ou l’extérieur ? Si c’est pour l’extérieur, voir pour une autre solution.
  • ai-je un pistolet à silicone ?
  • Est-ce que l’endroit ou je vais faire le joint est bien sec ?
  • Joint silicone est à faire en dernier, une fois le nettoyage du chantier effectué !

Outils et fournitures :

  • Silicone blanc ou translucide, fongicide de préférence.
  • Un pistolet à silicone.
  • Un cutter.
  • De l’essuie tout ou du papier toilette.

Mode opératoire :

  • Avant toute chose être sur que la surface sur laquelle on va faire le joint est propre et sèche ! Le succès du joint dépend uniquement de ça.
  • Si besoin gratter l’ancien joint au cutter en faisant attention de ne pas rayer votre surface. Vous pouvez aussi utiliser du dissolvant.
  • Séchez bien la surface. Utilisez de l’essuie tout ou du papier toilette ou un sèche cheveux si vous sentez de l’humidité. Enlevez toute trace de dissolvant si vous en avez utilisé.
  • Coupez l’embout de la cartouche. Vissez l’embout conique sur la cartouche, et coupez l’extrémité en biseau, selon la taille du joint que vous aurez à faire. Mettez la cartouche avec son embout dans le pistolet.
  • Appuyez sur pistolet en étalant le silicone à l’endroit voulu. Toujours en « tirant » jamais en « poussant ».
  • S’arrêter au bout de chaque « droite » couper la pression du pistolet pour éviter que le silicone ne continue à sortir.
  • Lisser au fur à mesure en enlevant le surplus de silicone. Pour cela mouillez votre index avec votre salive et lissez le joint, la encore en tirant. Enlevez le surplus avec votre doigt humidifié, nettoyez vous sur le papier au fur a mesure. Vérifier bien qu’il n’y pas de trou et que le mastic a bien pénétré partout.
  • Pour faire propre vous pouvez au préalable mettre une bande de scotch papier (celui prévu pour les peintres), ainsi vous êtes surs de ne pas dépasser. Sinon vous pouvez utilisez une lame de cutter pour faire contour propre.
  • Bien laisser sécher pendant au moins 8 heures. Ne pas faire de projections d’eau dessus ou de saletés (elles s’y incrusteraient).

DÉPANNAGE :

Solutions possibles au problème du raccord qui fuit.

Soit le joint n’est plus étanche, soit l’écrou n’est pas assez serré, soit la portée n’est plus bonne, soit l’écrou est fendu, soit le tube est fendu juste au dessus du raccord.Il faut donc vérifier d’où vient le problème.

  • Avant tout toucher le raccord simplement à la main voir si il semble serré. Resserrez le en utilisant les deux clés.
  • Si ça fuit toujours,  il va falloir démonter et donc couper l’eau.
  • Il faut donc que vous identifiez le circuit sur lequel il y a la fuite. Est ce le réseau sanitaire, ou le réseau de chauffage ?  Bien vous repérer est  primordial : cela va vous permettre de décider ou et comment isoler la partie sur laquelle vous avez à intervenir.
  • Comment isoler seulement la partie sur laquelle je veux intervenir ? Comment la vidanger, en évitant si possible de vidanger toute l’installation ?
Si c’est un réseau sanitaire :

Si vous pouvez, isolez la partie du réseau concernée, en fermant les vannes les plus proches de la où est la fuite. Si par exemple vous avez une fuite entre le robinet WC et le robinet flotteur, fermez le robinet WC pour isoler le flotteur.

Si vous ne pouvez pas, couper l’adduction générale. Ouvrez quelques robinets au point le plus bas de l’installation si possible et tirer la chasse d’eau(surtout si vous avez un système hydropneumatique) pour casser la pression et vidanger le circuit au maximum.Vérifier que les robinets ne coulent plus et donc que votre vanne d’arrêt général fonctionne bien.

Si de l’eau coule encore utilisez une pince pour fermer mieux la vanne, si elle vous parait déjà fermée à fond : elle n’est plus étanche et a besoin d’être changée.

Si c’est sur le réseau de chauffage :

Si vous pouvez, isolez la partie de l’installation concernée. Si vous ne pouvez pas isoler seulement une partie du réseau, fermer tous les départs et retours des radiateurs ou du plancher chauffant (pour éviter d’avoir à tout re-remplir). Vidangez au point le plus bas du circuit. Si besoin faîtes un appel d’air.

  • Démontez le raccord concerné en plaçant votre récipient dessous au cas où il resterait de l’eau dans l’installation. Utiliser deux clés a molettes de préférence pour ne pas abîmer les raccords. Faire attention sur les réseaux de chauffage, l’eau peut être très sale et laisser des traces.
  • Voir de quel type de raccord il s’agit : à portée plate ? Conique? Sans portée ? Le tube s’encastre dans le raccord?
  • Vérifier l’état de la portée. Si elle est défectueuse ne cherchez pas plus loin, il faut changer le raccord. Une portée est jugée défectueuse quand elle est déchirée, déformée ou trop fine.
  • Vérifier l’état de l’écrou. Est-il fendu ? Si oui, il faut absolument le changer.
Refaire l’étanchéité du raccord :

à portée plate.

à portée conique.

sans portée.

avec le tube encastré dans raccord.

  • Ne forcer pas trop lors du serrage du raccord, vérifier que rien ne bouge quand vous serrez : que le tube ne vrille pas et qu’aucun raccord ne bouge en amont ou en aval de votre intervention. Bien tenir les deux clés.
  • Remettre l’eau. Faire vos essais en utilisant un bout d’essuie tout sec. Si il y a une petite goutte serrer un peu plus.
  • Sur réseau de chauffage ne rouvrir les radiateurs qu’une fois sur que le raccord est étanche. Ensuite remplir et purger l’installation si besoin.
  • Si même en serrant encore, une fuite persiste, recouper l’eau. Démontez et vérifier que le joint n’a pas été écrasé ou déchiré. Si c’est une portée conique, vous avez bien mis de la pâte à joint ? Si c’est un tube encastré, vous avez bien mis tous les joints et rondelles en respectant l’ordre? Si c’est un joint filasse ou téflon, avez vous enrouler dans le bon sens sur le filetage? Avez vous gratté le filetage pour la filasse ?
  • Si le raccord fuit encore, vérifier de nouveau l’état des portées et si l’écrou n’est pas fendu.

Solutions possibles au problème de joint silicone non étanche ou moisi.

Le joint est vieux et a simplement besoin d’être changé. Ou vous avez utilisé des produits trop corrosifs. Ou votre mastic n’était as fongicide et a moisi. Ou vous n’aviez pas bien séché la surface quand vous aviez fait ce joint précédemment.

Dans tous les cas, il faut le recommencer.

Nettoyez le joint précédent. Enlevez tout le silicone et les bouts durs (béton ou faïence) qui viennent avec.

Vous pouvez utiliser cutter ou décapant.

Bien sécher, et refaire le joint.

N’hésitez pas à venir sur le forum de l’étanchéité raccords et joints pour faire part de vos problèmes, solutions et astuces.  C’est en partageant que son savoir grandit…

Share

7 réponses à to “Joints et étanchéité : installations et dépannages”

  • super-Mario:

    Merci pour ce très bon site, ça m’a permis de régler un problème de fuite!

  • simon:

    MERCI BEAUCOUP..!
    ouf, j’en ai bavé, mais plusieurs essais, j’ai réussi à installer…un compteur d’eau…. ! (eh oui, je débute)

    MAIS j’ai appris quelque chose, le joint TEFLON ce n’est pas formidable (5 raccords fuyants) mais la filasse avec de la graisse (ou de la pate en tube) ça marche du premier coup.

    Merci pour toutes les explications…

    simon

  • Amand:

    Exactement, rien ne vaut le chanvre et la pâte à joint. Jamais de fuite et même si il faut dévisser un petit peu (je dis bien un petit peu) c’est encore possible tandis qu’avec le téflon il faut recommencer.

  • Merci et bravo pour des précisions très pratiques.
    Je débute à 65 ans et je me dis qu’il est tres intéressant d’avoir de tels commentaires
    Bravo aux rédacteurs

  • Cyril:

    Bonjour,

    Page bien expliquée avec des croquis et des exemples. Très bien fait.
    Il manque le cas de raccordement de flexible inox du côté male et du côté femelle. Filasse ou joint plat ?
    En règle générale, le chanvre et la pâte à joint sont un duo à privilégier.
    Bravo pour ce site.

  • Bonjour,

    Merci pour ces bons conseils. Je suis assez déçu du téflon et comme le dis Armand, rien ne vaut la pâte à joint et la filasse. Dans certains cas, j’utilise de la résine anaérobie, mais c’est très difficile à défaire par la suite.

    Lors que rien n’y fait on peut également utiliser de la résine époxy, mais c’est une solution extrème.

    Salutations

  • Willy:

    merci pour vos bons conseils après +ou-10essais ,je crois que ça va aller;teflon,pate et filasse.

Laisser un commentaire

Spread Firefox Affiliate Button
Discussions récentes :
A découvrir sur le site :
Suivre la maisonduplombier.com   Suivre les derniers messages postés sur les forums de lamaisonduplombier.com